Son histoire

Vidéo de présentation de Pom'Royal : vidéo de présentation

Fondée en 2014, la SCEA Pom'Royal produit des fruits à pépins et à noyau dans le respect de l'environnement et de l'équilibre de la biodiversité. 
Elle cultive des vergers à Corme-Royal, qui avaient été plantés dans les années 1970 et exploités par une famille d'arboriculteurs sur 2 générations avant qu'ils ne cessent leur activité.
La SCEA Pom'Royal exploite 20 hectares de vergers : plus de 6 hectares de pommiers, 1 hectare de poiriers, 4 hectares d'abricotiers, 2 hectares de pêchers, près d'1 hectare de cerisiers, plusieurs rangs de pruniers et quelques cognassiers. 
La SCEA Pom'Royal cultive plus de 20 variétés de pommes et valorise chaque fruit à travers une large gamme de produits transformés : du jus de pommes fabriqué uniquement avec les pommes de ses vergers et sans produits ajoutés ainsi qu'un grand choix de purées et compotes artisanales mélangeant les saveurs de ses fruits.

Sa culture

Pour la SCEA Pom'Royal l'environnement est une priorité : les méthodes de culture ont toujours été naturelles, la production est en conversion vers l'agriculture biologique depuis le mois de juillet 2020 et sera certifié bio à partir de la récolte 2023 pour les pommes, poires et coings. 
Cet engagement en agriculture biologique est la preuve de l'implication de l'exploitation dans la préservation de la biodiversité de ses vergers. 

C'est pourquoi les produits désherbant, les produits chimiques de synthèse (pesticides et engrais fabriqués par l'homme) ne sont pas utilisés sur nos arbres et nous ne cultivons pas d'organisme génétiquement modifiés (OGM). 
Nos vergers sont riches de biodiversité et accueillent des auxiliaires de cultures (larves de coccinelles, de syrphes, de chrysopes, de carabes et de forficules) qui se nourrissent des différents pucerons, acariens, cochenilles ou autres larves d'insectes parasites présents dans les pommiers. 
Des diffuseurs de phéromones et des pièges qui permettent d'éloigner ou neutraliser les parasites volants sans avoir recours aux insecticides de l'agriculture conventionnelle sont installés chaque année dans les vergers. 

La production et le travail au bâtiment sont organisés dans un objectif de réduction de la consommation d'énergie, des transports, du gaspillage, du matériel et des différents emballages. 
Ainsi, les produits sont vendus presque exclusivement en circuits courts auprès de magasins de producteurs
Les fruits invendables sont utilisés pour faire les compotes et purées cuisinées sur l'exploitation, ou des jus
Les emballages ne sont pas jetés après un seul usage mais sont nettoyés et réutilisés ou offerts aux clients. 
Tous ces efforts sont mis en place dans un désir de proposer des produits sains et à faible empreinte carbone.